kalanag.com
Menu
Photos

La coque et le pont
La cabine arrière
La coursive
Le moteur
Le carré
La descente
La table à carte
La cuisine
Le ptit coin
La cabine avant

des ptits trous...
Le chantier
étrave

Ces pages résument en photo toutes les étapes de ce long, très long chantier, mené entre 1979 et 2005. Thierry et Jeanne ont initié le projet en choisissant ce bateau vendu en kit au salon nautique de Paris. "Tout tient dans un fourgon", "trois jours pour monter la coque" disait la pub ! Tirons leur nos plus beaux chapeaux car, entre 1979 et 2004 ils ont réussi a construire un grande partie Kala nag tout en faisant trois enfants, en travaillant, et en rénovant une maison...

Début 2004, nous avons pris le relais, tout naïfs que nous étions nous pensions dompter la bête rapidos et filer vers le Cap vert, où nous avions déjà convié les copains pour passer Noël... Mais non, mais non, apparement un bateau ça se mérite ! Il a donc fallu un an et demi de chantier durant lesquels nous avons appartenu à Kala nag, sa construction nous obsédant jour et nuit.


CHRONIQUES DE LA VIE ORDINAIRE :

2h00 du matin, 13°C dans la chambre :
-
Tu dors ?
- Non, j'y arrive pas et toi ?
- Bof...
- Tu sais pour la fabrication de la capote, j'ai pensé en contreplaqué epoxy...
- Ah, c'est dingue moi aussi je pensais juste à ça.
- Bon, bonne nuit alors.

Petit dèj., 11°C dans la cuisine :
- Tu veux des céréales ?
- Oui, tu sais où on a rangé les boulons de 8 ?
- Non, tiens il pleut.

Au chantier sous le hangar, 6°C :
- Alors, mouais 51,5 cm, mèche de 18, le tuyau passe, ok je perce ?
- Vas y
- Bzzzz Vrrrr pof, ça y est !
- Damned on s'est trompé ça passe pas !!!!
- J'en ai MARRE de ce p. de m. de c. de kfgjdfkdjfhjkl de chantier , raz le bol.
- On recommence ou on va se boire une mousse au "Winch".

Plus tard :
- Tu trouves pas que c'est super, qu'on a de la chance ?
- Si
- Je t'aime.
- Moi aussi... On devrait peut être racheter une bonne perceuse, non ?



Et voilà maintenant que l'engin est sur l'eau et on va enfin pouvoir rire de tout ces mois de travail, enfin pas trop quand même parce qu'il en reste toujours !

Bonne visite de chantier...

 

bande
retour